Email
Mot de passe
PANIER
Aucun document.

Quels paramètres peut-on intégrer pour la réalisation d’un système de cotation ?

Cotation d’un risque = CR

Soit G la gravité du dommage corporel
Soit P la probabilité d’occurrence de ce dommage

CR = G x P

Avec G =

1 = faible (accident ou maladie sans arrêt de travail)
2 = Moyen (accident ou maladie avec arrêt de travail)
3 = Grave (accident ou maladie avec incapacité permanente partielle)
4 = Très grave (accident ou maladie mortelle)

Avec P =

1 = très improbable (probabilité de défaillances extrêmement faible)
2 = improbable (probabilité de défaillances faible)
3 = probable (grande probabilité de défaillances)
4 = très probable (très grande probabilité de défaillance)

P peut aussi être décomposé de la manière suivante :

P = FE x NP x RE

Avec FE la fréquence d’exposition au danger

1 = peu fréquent
2 = fréquent
3 = très fréquent

Avec NP le niveau de protection

On peut ici définir 3 ou 4 niveaux de cotation :
- la prévention intrinsèque
- la protection collective et les procédures
- la protection individuelle et les procédures
- le signalement, l’information du danger et la formation

Avec RE le retour d’expérience

On peut ici définir également plusieurs niveaux en prenant en compte l’historique statistiques des accidents sur le poste étudié sur plusieurs années.

Par exemples sur les 5 dernières années :
- aucun accident
- moins de 3 accidents
- plus de 3 accidents

Ce qui abouti à l’équation :

CR = G x P avec P = (FE x NP x RE)