Email
Mot de passe
PANIER
Aucun document.
Pack Qualité Online TOTAL
Plus de 600 documents pour 99 EUROS TTC seulement !
Le Pack Total comprend tous les documents présents sur le site Qualité Online.
- Téléchargement en une seule fois -
ACHETER MAINTENANT

Élaborer des objectifs et un tableau de bord de suivi

L’intérêt de disposer d’un tableau de bord

L’élaboration d'objectifs et le suivi d’un tableau de bord aident l’entrepreneur :

  • À prendre du recul et se dégager des urgences,
  • À planifier son développement,
  • À mesurer régulièrement le chemin accompli et à corriger les écarts.

Le tableau de bord est à la fois un outil d’amélioration des performances de l’entreprise et de motivation de l’entrepreneur qui se fixe des buts et suit régulièrement les progrès accomplis.

Le tableau de bord équilibré

Les entreprises performantes utilisent le tableau de bord équilibré qui synthétise l’ensemble des informations quantitatives et qualitatives pertinentes pour leur réussite.

Le tableau de bord équilibré permet notamment de suivre les 3 facteurs-clés du succès d'une entreprise : la performance (financière ; organisationnelle) ; les résultats clients ; les résultats personnels.

Les étapes-clé d’élaboration d’un tableau de bord

Pour élaborer son tableau de bord équilibré, on pourra se poser les questions suivantes :

  • Quels sont les principaux problèmes de mon activité ou mes souhaits concernant l’avenir ? C’est la phase de diagnostic.
  • Parmi ces problèmes ou souhaits, quels sont les plus importants ? C’est la phase de hiérarchisation.
  • Quels sont les axes de progrès qui vont me permettre de résoudre mes difficultés, de réaliser mes souhaits et de me développer durablement ? C’est l’étape de définition de son projet.
  • Quels indicateurs vont me permettre de mesurer la réalisation des progrès souhaités ? C’est l’étape de la mesure.
  • Quels objectifs opérationnels me fixer pour l’année à venir ? C’est la phase de décision.
  • Quelles actions d’amélioration vont me permettre d’atteindre ces objectifs ? C’est le plan d’action.
  • Les trois facteurs-clés de la réussite sont-ils bien pris en compte dans mon tableau de bord ? C’est la phase d’équilibrage du tableau de bord.

Pour élaborer votre tableau de bord, vous pouvez vous inspirer de l’exemple suivant

Identifier les principaux problèmes et définir les axes d’amélioration correspondants

Suite à son diagnostic, un professionnel constate que le taux de fidélité de ses clients est insuffisant et se donne "améliorer la fidélisation de ses clients" comme axe de progrès prioritaire.

Définir un indicateur de mesure pour chaque axe de progrès et un objectif d’amélioration

Ce professionnel choisit ensuite comme indicateur de mesure le taux de ré-achat de ses services/produits par ses clients dans l'année qui suit et comme objectif annuel un taux moyen de 70%.

Élaborer un plan d’action pour atteindre l’objectif

Il se fixe ensuite le plan d’action suivant :

  • Rassembler les informations disponibles sur les techniques de fidélisation des clients sur internet ou en librairie.
  • Mettre en œuvre ces techniques en les adaptant à sa situation propre.
  • Conduire une enquête de satisfaction auprès de ses clients et essayer d’améliorer les principaux points d’insatisfaction observés chez ses clients.

Équilibrer le tableau de bord

En utilisant la même méthodologie pour chacun des axes de progrès qu’il a retenu, ce professionnel a finalement abouti au tableau de bord équilibré suivant :

Performance

  • Augmenter le résultat net chiffre d’affaires de 20 %
  • Réduire son endettement à court terme de 20%
  • Réduire le coût des dysfonctionnements de 50%

Client

Atteindre un taux de fidélisation des clients de 70%

Personnel

Embaucher un nouveau collaborateur d’ici la fin de l’année

Quelques conseils pratiques

Le tableau de bord doit être concis pour être gérable, c’est-à-dire ne pas comprendre plus d’une douzaine d’objectifs opérationnels annuels.

Une fois son tableau de bord établi, l’entrepreneur devra libérer une à plusieurs demi-journée par trimestre (selon la taille de l’entreprise) pour remplir son tableau de bord, analyser ses résultats et définir, le cas échéant, des actions correctives lorsque ses objectifs ne sont pas atteints.