Email
Mot de passe
PANIER
Aucun document.
Pack Qualité Online TOTAL
Plus de 600 documents pour 99 EUROS TTC seulement !
Le Pack Total comprend tous les documents présents sur le site Qualité Online.
- Téléchargement en une seule fois -
ACHETER MAINTENANT

Le leadership informel


Introduction
Comprendre le leadership informel dans une organisation et en tirer profit
Le développement du leadership informel
Le rôle de la communication
Conclusion

Introduction - Retour au menu

Que vous soyez gestionnaire, superviseur, cadres ou que vous ayez tout autre titre vous procurant un pouvoir formel (leaders de droit) au sein d'une organisation, vous pouvez tirer d'énormes avantages en développant des leaders informels (leaders de fait) déjà existants dans votre unité de travail. Alors que des leaders informels peuvent jouer contre votre autorité et empêcher la réalisation des objectifs de l'organisation.

Quand les leaders informels travaillent en vue de réaliser la même vision et les mêmes objectifs que les leaders officiels et l'organisation, ils peuvent aider énormément les gestionnaires et les leaders officiels dans leurs tâches. Certaines des fonctions de direction et de nombreuses fonctions de gestion peuvent être efficacement menées par des personnes sans autorité réelle. Cela libère ceux qui ont la responsabilité de la gestion formelle de certaines activités pour se concentrer sur ce qu'ils savent faire le mieux.


Comprendre le leadership informel dans une organisation et en tirer profit
- Retour au menu

Les leaders informels ont certaines capacités que les leaders formels n’ont pas, tout simplement parce qu'ils ne détiennent pas une position d'autorité attribuée. Ils peuvent dire des choses, par exemple, à d'autres membres de l'équipe, qui ne peuvent être dites par une personne dans un rôle officiel de gestionnaire et leur capacité d'influence est légèrement différente, car les leaders informels sont souvent perçus différemment des leaders officiels.

Prenez une équipe, disons une équipe de football, où les leaders informels sont souvent reconnus et respectés. Imaginez, par exemple Sylvio Berlusconi (propriétaire du Milan AC) descendant vers les vestiaires et critiquant brutalement certains joueurs et l'équipe en général. Comment pourrait-il être perçu par les joueurs ? Par les médias ? Même si nous ne pouvons pas prédire si son discours sera couronné de succès en termes de résultats, nous pouvons prédire que les réactions des joueurs peuvent varier énormément en fonction de leur histoire avec le propriétaire, et que leur réaction sera certainement différente si un leader respecté et informel a fait la même chose dans les vestiaires.

Le leader informel qui pourraient se charger de ce travail doit être respecté et digne de confiance sur la base de ses services au club et de ses relations avec les autres joueurs, tandis que le propriétaire est le moins susceptible d'être dans un rôle de leader en raison de son autorité formelle et de son pouvoir.

En tout cas, les leaders informels influencent de plusieurs manières et sont perçu d’une façon différente. Bien sûr, cette influence ne s’exerce pas uniquement lorsque le leader critique ou « donne un coup de pied dans la fourmilière », mais s’exerce aussi lorsque les autres joueurs voient l'engagement, l'intégrité et les performances d'un leader informel. Pour de nombreux « joueurs » (et cela s'applique aussi en dehors du sport) : qui donne plus d’inspiration, le riche propriétaire de la puissante équipe qui n'a jamais joué au foot ou le talentueux, respecté et dévoué coéquipier ? Ou même le moins talentueux coéquipier qui donne 200 pour cent de son énergie ? Dans de nombreux cas, le leader informel détient plus d'influence.

Voici quelques points qui vous aideront à comprendre le pouvoir des leaders informels dans toute organisation.

Tous les leaders informels ne le deviennent pas intentionnellement. Des fois, ils « émergent » simplement parce que d'autres dans l'organisation ont beaucoup de respect pour eux.

Bien que les leaders informels peuvent être importants, voir essentiels à la réussite d'une organisation, ils peuvent aussi être des obstacles s'ils commencent à tirer dans la direction opposée de la direction officielle.

Pour ces raisons, les leaders officiels doivent prendre des mesures pour développer leurs leaders informels et intensifier la communication avec eux.

Même s'il peut sembler que la promotion de leaders informels à des positions de pouvoirs formels est logique, il est également vrai que certains leaders informels peuvent devenir inefficaces si on leur donne l'autorité officielle (alors que certaines peuvent réussir). C'est parce que l'autorité officielle peut modifier les relations informelles du nouveau leader avec ses pairs.

Il faut faire attention lorsqu’on veut exploiter le pouvoir du leader informel. Son pouvoir et son influence découlent souvent de l’image d’intégrité qu’il donne et de son dévouement aux causes auxquelles il croit, et qu’il a eu l’occasion de démontrer par son comportement. Quand les leaders formels essaient de coopter ou manipuler les leaders informels, le risque est que ces derniers se rebellent contre eux. Tenter de corrompre, manipuler ou mettre la pression sur les leaders informels peut provoquer un retour de manivelle terrible contre ceux qui s’y risquent.


Le développement du leadership informel  -
Retour au menu

Il est important pour les leaders officiels de reconnaître le rôle crucial que les leaders informels peuvent jouer et tenter de développer leurs aptitudes.

Il existe deux situations où le développement d'un leader informel est nécessaire et une troisième où il n’est pas recommandé.

La première, c'est la situation où un leader informel existe déjà et il y a un désir d'aider cette personne à réussir dans ce rôle.

La deuxième situation implique le coaching d’un leader informel déjà existant pour le préparer à assumer les responsabilités et le rôle d'un leader formel (c'est-à-dire une sorte de planification de la relève en prévision d'une future promotion).

Le troisième cas, consiste à prendre une personne qui n’est pas encore un leader informel et tenter d’en faire un. Ce type de tentative est très susceptible d'échouer. Le leadership informel ne se « crée » ni par décret ni par la formation ni par l'intervention des leaders officiels. Il se « produit » par d'autres mécanismes, en particulier lorsque le leader informel acquière le respect de ses pairs grâce à son travail, son comportement et son attitude. Essayer d’en créer un quand il n'existe pas correspond à une manipulation et détruit ce qui permet au leadership informel de se développer. Il est plus probable que la tentative de créer et de développer un leader informel se traduise par une méfiance envers cette personne, considérée comme un « pion de la direction », ce qui est probablement vrai.

Voici quelques points qu’il faut prendre en compte concernant le développement du leadership informel.

Si le but est de promouvoir un leader informel en vue d’une prise de responsabilités officielles, il faut reconnaître que tous les leaders informels ne veulent pas le pouvoir et l'autorité. Ainsi, le développement des compétences en leadership de manière systématique peut en fait compromettre la capacité de leadership informelle.

  • La promotion à un rôle de leadership formel doit se faire de manière informelle par le biais d'un processus de mentorat et de communication avec la personne concernée et surtout avec son consentement.

Rappelez-vous que l'un des éléments qui donnent aux leaders leur capacité d’influence est leur indépendance à l'égard de l'autorité officielle . Pour clarifier ce point, imaginez une personne qui est respectée pour son intégrité et ses performances et comparez-la à une personne qui est perçue comme un pion de la direction. La perception est très importante. Si vous voulez développer un leadership informel, le processus doit être subtil, progressif et non-intrusif car le risque est que le leader informel perde son influence.

Il est préférable d'offrir à un leader informel l'occasion d’apprendre davantage sur la façon de devenir un leader plus efficace que de l’obliger à assumer cette responsabilité . Laissez la personne décider. Beaucoup de leaders informels ne veulent pas être sous les feux des projecteurs, ou ne se considèrent pas comme des leaders, et verront les tentatives d’« aide » de la part de la direction comme intrusives . Donc, offrez des possibilités et discutez.

Permettre une prise d'autorité et de responsabilité progressive peut être une bonne façon de développer des leaders informels.

Faire émerger des leaders informels par consensus. Par exemple, dans les équipes sportives ont peut procéder à la nomination d'un leader informel à la position de « capitaine » d'équipe. Cela peut marcher. Toutefois si la direction nomme une personne comme capitaine, elle tend à modifier la relation de cette personne avec ses pairs. C'est pourquoi un certain nombre d'équipes sportives préfèrent laisser le choix aux membres de l'équipe plutôt que d’imposer le choix de la direction. Le capitaine a alors plus de chances d'être perçu par ses coéquipiers comme « un des nôtres » plutôt que comme « un de la direction ».

L'un des meilleurs leviers de développement du leadership informel est l'existence de modèles de leadership dans l’organisation. Cela signifie que si vous êtes un leader formel (président directeur général, vice-président, manager, etc.), vous constaterez que les leaders informel vont apprendre plus sur le leadership en regardant la façon dont vous vous comporter, la façon dont vous traitez les autres, et comment vous communiquez. Le résultat est que la manière dont vous diriger depuis votre position officielle n'est pas seulement importante en termes de rang hiérarchique mais que vous êtes peut-être la principale source d'apprentissage en leadership efficace. Vos actions sont puissantes. Le revers de la médaille, est que si vous agissez d'une manière qui démontre un mauvais leadership stratégique, les leaders informels reconnaitront ça en vous, et vous pouvez légitimer un comportement similaire de leur part.


Le rôle de la communication - Retour au menu

En tant que leader de droit, vous voulez que les leaders informels travaillent avec vous et soutiennent vos initiatives car ils sont souvent de puissants leaders d'opinion. Toutefois, les leaders informels tirent une partie de leur influence du fait qu’ils soient perçus comme indépendants de la direction.Vousne pouvez donc pas contraindre ou manipuler les leaders informels pour vous soutenir. Plus vous mettez la pression pour contraindre un leader informel, plus il va réagir contre vous.

Le meilleur moyen pour tirer profit des avantages des leaders informel est de c ommuniquer efficacement au sujet de votre vision, de vos décisions, de vos objectifs et plans et de laisse le soin aux leaders informels de décider comment se positionner . C’est une chose difficile à faire pour beaucoup de leaders officiels car ils cèdent un certain contrôle (ou du moins paraissent le faire). Si vous ne pouvez pas contraindre ou corrompre un leader informel (et vous ne pourrez pas le faire sur le long terme sans sacrifier son influence), alors ce qui vous reste à faire c’est communiquer ouvertement.

En raison de la personnalité de beaucoup de leaders informels (indépendance d'esprit, pensée critique, intégrité, etc.), ce dont ils auront besoin c’est d’avoir une compréhension de l'organisation, où se dirige-t-elle ? Pourquoi ? Et comment comptez-vous vous y prendre ? C’est ce qui conditionne leur appui pour vous et fera qu’ils tirent avec vous et non contre vous. Ils auront aussi probablement besoin d'avoir la preuve de votre compétence, de vos capacités et de votre intégrité afin de leur permettre d'agir de manière à démontrer leur engagement et leur loyauté, qui sont importants pour leur propre aptitude de leaders informels.

Donc, s'il existe une clé pour obtenir l’appui des leaders informels, c'est la communication. Prenons un exemple difficile : la réduction des effectifs.

Disons qu’une entreprise rencontre plusieurs difficultés économiques et que la direction décide de licencier plusieurs employés. Une façon de faire (et c’est malheureusement la plus courante), consiste à ce que la direction (souvent le PDG) donne très peu de détails sur le « pourquoi » et « comment » du processus à la fois aux cadres et aux autres employés. Quel est le résultat ?

En l'absence d'une bonne information, la plupart des gens (y compris les leaders informels) jugera les licenciements comme abusifs et inutiles et peuvent soutenir le développement d’un sentiment de mécontentement parce qu'ils n'ont pas droit à une explication rationnelle.

Toutefois, si le PDG est ouvert et honnête sur les enjeux, explique les raisons de ces licenciements, et met en œuvre un plan pour : a) éviter de nouveaux licenciements, b) garantir la réussite de l'entreprise, le contexte change. Ce qui peut à première vue paraitre comme des décisions arbitraires et injustes acquière maintenant un sens dans un contexte plus clair. Dans une telle situation, vous avez besoin que vos leaders informels reconnaissent l'absolue nécessité de ces changements et d’avoir leur appui, sinon avec enthousiasme, du moins en connaissance de la situation qui a motivé la décision.

Pour ce faire, ils ont besoin de disposer de l'information (aussi complète que possible) en votre possession au moment de la décision. Quand ils ont cette information (et si elle est crédible bien sûr), les leaders informels sont plus susceptibles de se rallier à vous dans cette situation difficile, plutôt que de perdre confiance en vous en tant que leader.

Il n'est pas nécessaire de fournir aux leaders informels plus d'informations que l'on pourrait fournir à la base. En fait, les traiter différemment peut les soulever contre vous. Ce que cela signifie, c'est que si vous voulez mobiliser les leaders informels, vous devez fournir l'information à tous.

La situation se résume à ceci : vous avez besoin du soutien de la base, et les leaders informels peuvent aider à obtenir ce résultat, mais toutes les parties ont besoin de comprendre les motivations de la direction pour la soutenir dans ses décisions.

Il y a un autre élément important. Vous devez communiquer de manière loyale envers le personnel restant et faire preuve de compassion pour ceux qui quittent l’entreprise et ceux qui restent à travers vos paroles, mais plus important encore, à travers vos actions. Si les licenciements sont accompagnés d’un mépris perceptible, les leaders informels auront tendance à retirer leur soutien.

Conclusion - Retour au menu

Si vous êtes dans une position d'autorité formelle, il faut être extrêmement prudent dans la façon dont vous allez essayer de développer des leaders informels. En donnant plus de contrôle pour promouvoir des leaders informels, vous pouvez sacrifier certaines aptitudes de leadership chez ces personnes. Soyer conscient que votre propre comportement en tant que leader est amplifié car les leaders informels apprennent ce qu’est (ou n'est pas) un leadership efficace en vous observant attentivement et en se faisant leur propre opinion.

Le meilleur moyen de mobiliser les leaders informels est de communiquer les faits de façon aussi détaillée que possible et de montrer votre intérêt pour le personnel dans les moments difficiles. Une des meilleures façons de susciter le soutien des autres est d'offrir votre soutien à eux et à leurs pairs.