Email
Mot de passe
PANIER
Aucun document.

Qu'appelle-t-on "sous-traitant" ou "sous-traitance" ?

La question principale concernant la sous traitance est : « to make or to buy ? » (faire soi-même ou acheter).

Dans un cas, l’entreprise assure elle-même sa production, dans l’autre cas, elle fait appel à la sous-traitance.

Il y a sous-traitance, quand une entreprise (donneur d’ordre) confie l’exécution de travaux concourant à la réalisation de son objet à une autre entreprise (appelée sous-traitant).


On peut retenir deux types de sous-traitance :

La sous-traitance de capacité


l’entreprise donneuse d’ordre possède le savoir-faire, mais préfère sous-traiter une partie de sa production, pour des raisons économiques.

La sous-traitance de spécialité


l’entreprise donneuse d’ordre fait appel à un spécialiste possédant le savoir-faire et les équipements nécessaires car elle de dispose pas elle-même des infrastructures (hommes spécialisés, machines,...).

Les raisons qui justifient la sous-traitance

Accroître la flexibilité de l’entreprise dans la mesure où la sous-traitance permet de répondre à une augmentation de la demande sans investissements supplémentaires

Baisser les coûts et réduire les risques liés à la production (délais, qualité) dans la mesure où une autre entreprise possède des coûts de production moindres et un savoir faire plus élevé

Augmenter la productivité dans la mesure où l’entreprise va profiter d’un transfert de technologie sans engager des investissements lourds, ni supporter les frais d’apprentissage liés à l’acquisition de ces nouvelles technologies.

Observer le marché avant de prendre des décisions de type stratégique

Les limites de la sous-traitance

Dépendance de l’entreprise donneuse d’ordre
Qualité qui peut devenir aléatoire
Diffusion des procédés de fabrication